Les petits chanteurs aux poings levés, 25 ans après

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : jeudi 18 octobre 2012
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Inoussa BAGUIAN

On ne peut pas parler de la période révolutionnaire au Burkina Faso sans évoquer ce mythique groupe musical dénommé "Les petits chanteurs aux poings levés". Constituée essentiellement de jeunes de moins de 15 ans, cette formation qui faisait la fierté du Burkina tout entier avait acquis, en quelques années d’existence, une notoriété internationale. Mais puisque que son destin était lié à la révolution, elle na donc pu survivre à la mort de son géniteur qui nétait autre que Thomas Sankara, lui aussi un mordu de la musique. 25 ans après, quelques membres du groupe se souviennent avec nostalgie cette époque...

« … Le pouvoir d’hier et d’aujourd’hui. Le pouvoir devient absolu. Les charlatans du droit, on n’a plus besoin de votre dictature continue. Monsieur les connaisseurs, monsieur les professeurs, la loi n’est-elle pas l’expression de la volonté populaire ? Pourquoi votre projet de constitution est si impopulaire ? C’est normal parce qu’il annonce au peuple le règne de la terreur. Le couronnement du roi, un roi sans foi ni loi. Mon peuple est sur la croix alors je lève ma voix. Il parait que l’intégrité du territoire n’est pas atteinte, mais pourquoi le président du Mali IBK ne peut pas aller à Kidal ? Trop de députés alimentaires, concentration du pouvoir arbitraire. Comme Jean-Bedel Bokassa, IKB aussi veut être empereur. Constitution inconstitutionnelle, c’est le règne monarchique, violation de l’article 118, sauvons la république ... »

Master Soumy dans son single « Touche pas à ma constitution ».

img