Les petits chanteurs aux poings levés, 25 ans après

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : jeudi 18 octobre 2012
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Inoussa BAGUIAN

On ne peut pas parler de la période révolutionnaire au Burkina Faso sans évoquer ce mythique groupe musical dénommé "Les petits chanteurs aux poings levés". Constituée essentiellement de jeunes de moins de 15 ans, cette formation qui faisait la fierté du Burkina tout entier avait acquis, en quelques années d’existence, une notoriété internationale. Mais puisque que son destin était lié à la révolution, elle na donc pu survivre à la mort de son géniteur qui nétait autre que Thomas Sankara, lui aussi un mordu de la musique. 25 ans après, quelques membres du groupe se souviennent avec nostalgie cette époque...

« Un Africain authentique est celui-là qui sait ce que ses ancêtres faisaient avant. Si vous ne connaissez pas votre passé, vous n’êtes pas un Africain. Si vous ne savez pas ce que faisaient vos ancêtres vous n’êtes pas un Africain. Si vous interroger les africains, 90% d’entre eux ne savent pas que leurs ancêtres ont été les premiers à avoir créé une religion donc ils suivent ce qu’on leur dit, ils appliquent ce qu’on leur dit et rejettent leur propre origine. On ne peut s’en sortir quand on rejette sa propre origine. On ne peut pas se réaliser dans la peau d’autrui. Un Africain ne sera jamais un Français, ne sera jamais un Arabe…il faut qu’il soit lui-même : c’est ça être un Africain authentique. Être soit même, savoir ce que les ancêtres faisaient et essayer de suivre la route. Si on fait cela, vous verrez qu’en moins d’un quart de siècle on s’en sortira. Notre jeunesse sera une jeunesse forte à l’égal des jeunesses d’autres pays du monde », Doumbi Fakoly.

img