Liberté de la presse au Burkina : rien ne s’acquiert, tout se conquiert !

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : jeudi 22 octobre 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Médias
AUTEUR : Ismaël Compaoré

Les médias burkinabè commémorent chaque 20 octobre, la journée nationale de la liberté de la presse. Organisée par le Centre National de Presse Norbert Zongo (CNP-NZ), l’édition 2015 a été célébrée sous le thème : « médias et changements politiques en Afrique : quelle contribution ».

Un panel, une exposition photos et une projection-débat autour du film « Une révolution africaine, les dix jours qui ont fait chuter Blaise Compaoré » ont été les grands axes de cette journée.

Droit Libre TV a participé à cette commémoration et vous livre ce reportage !

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img