Mali : Des artistes engagés contre la modification constitutionnelle

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : vendredi 4 août 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Redaction

Au Mali, le projet de révision constitutionnelle envisagé par le président Ibrahim Boubacar Keïta provoque une vague de contestations, menée par des jeunes activistes. Certains artistes chanteurs dont Roberto Magic dit Sapeur et Master Soumy y participent.

Entre menaces et intimidations, ils tentent d’éveiller les consciences à travers leur musique et dénoncent ce projet qu’ils considèrent comme étant une imposture.

« Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants ».

Article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH)

img