Médicaments de la rue : La mort moins chère

PAYS : Guinée
DATE DE PUBLICATION : vendredi 24 juillet 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Santé
AUTEUR : Moussa Diawara

Le phénomène de la contrefaçon des médicaments est devenu au fil des années une question de santé publique notamment dans les pays en voie de développement. Pour faire face à la vie chère, le premier réflexe des populations en cas de maladie est de recourir à ces produits jugés moins chers et facilement accessibles sans consultation d’un professionnel de santé.

A Conakry, le marché de Madina est réputé pour ces « Pharmacies par terre » en plein boom, au nez et à la barbe des autorités et en dépit de l’existences de textes réprimant ce commerce. Le nombre d’importateurs de ces produits a même augmenté. La situation inquiète les pharmaciens et autres professionnels de santé .

Un reportage exclusif du correspondant de Droit Libre TV en Guinée Conakry !

« Moi, je ne dissocie pas l’activisme du culturel. Les deux sont liés à mon avis, parce que la musique que je fais depuis de nombreuses années contient en elle les germes de cet activisme. C’est aussi une musique de dénonciation. Pour moi, c’est une façon de passer de la théorie à l’art, les deux doivent forcement s’entremêler si on veut donner de la crédibilité au discours parce que lorsque vous voulez donner du crédit à ce que vous dites, lorsque vous voulez sensibiliser l’opinion publique, lorsque vous voulez provoquer une réaction, il y a cette crédibilité qui est essentielle. Vous devez pouvoir donner l’exemple ».

Smockey in L’Observateur Paalga No 9029 du 08 au 10 janvier 2016

img