Médicaments de la rue : La mort moins chère

PAYS : Guinée
DATE DE PUBLICATION : vendredi 24 juillet 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Santé
AUTEUR : Moussa Diawara

Le phénomène de la contrefaçon des médicaments est devenu au fil des années une question de santé publique notamment dans les pays en voie de développement. Pour faire face à la vie chère, le premier réflexe des populations en cas de maladie est de recourir à ces produits jugés moins chers et facilement accessibles sans consultation d’un professionnel de santé.

A Conakry, le marché de Madina est réputé pour ces « Pharmacies par terre » en plein boom, au nez et à la barbe des autorités et en dépit de l’existences de textes réprimant ce commerce. Le nombre d’importateurs de ces produits a même augmenté. La situation inquiète les pharmaciens et autres professionnels de santé .

Un reportage exclusif du correspondant de Droit Libre TV en Guinée Conakry !

« Un Africain authentique est celui-là qui sait ce que ses ancêtres faisaient avant. Si vous ne connaissez pas votre passé, vous n’êtes pas un Africain. Si vous ne savez pas ce que faisaient vos ancêtres vous n’êtes pas un Africain. Si vous interroger les africains, 90% d’entre eux ne savent pas que leurs ancêtres ont été les premiers à avoir créé une religion donc ils suivent ce qu’on leur dit, ils appliquent ce qu’on leur dit et rejettent leur propre origine. On ne peut s’en sortir quand on rejette sa propre origine. On ne peut pas se réaliser dans la peau d’autrui. Un Africain ne sera jamais un Français, ne sera jamais un Arabe…il faut qu’il soit lui-même : c’est ça être un Africain authentique. Être soit même, savoir ce que les ancêtres faisaient et essayer de suivre la route. Si on fait cela, vous verrez qu’en moins d’un quart de siècle on s’en sortira. Notre jeunesse sera une jeunesse forte à l’égal des jeunesses d’autres pays du monde »,

Doumbi Fakoly sur Droit Libre TV en Janvier 2017.

img