Niger : Les églises victimes de l’affaire Charlie Hebdo, deux ans après !

PAYS : Niger
DATE DE PUBLICATION : samedi 22 avril 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Souleymane DRABO

Des manifestations de désapprobation d’une caricature du prophète Mahomet à la une du journal satirique français Charlie Hebdo, ont dégénéré en pillages et en destructions des églises et des commerces chrétiens à Niamey et à Zinder, au Niger les 16 et 17 janvier 2015. Ce sont au total 45 églises qui ont été pillées, saccagées et incendiées par les manifestants.

Deux ans après, la situation est revenue à la normale. Mais des cas d’extrémisme violents persistent toujours dans ce pays. Pour résoudre ce problème, un cadre de dialogue interreligieux a été initié et est bien apprécié.

Droit Libre TV a rendu visite à la Paroisse St Gabriel pour un entretien à coeur ouvert avec son curé Paul Sandwidi pour parler des évènements , du dialogue interreligieux et des causes de la montée de l’extrémisme violent.

« Oui, nous [Blaise Compaoré et moi] habitons l’un en face de l’autre. Je l’ai invité à déjeuner. Nous avons échangé sur ce qui lui est arrivé, car, comme moi, il a subi un coup d’Etat. Je l’ai trouvé serein et je crois que je suis un exemple pour beaucoup. Il faut de la patience, de la sérénité … Le temps est un facteur important. »

Henri Konan Bédié in J.A n°2945 du 18 au 24 juin 2017.

img