Nous voulons être les héritiers de toutes les révolutions

DATE DE PUBLICATION : mercredi 21 décembre 2016

« Nous voulons être les héritiers de toutes les révolutions, de toutes les luttes de libération des peuples du Tiers monde … Notre révolution du Burkina Faso est ouverte aux malheurs de tous les peuples. Elle s’inspire aussi de toutes les expériences des hommes depuis le premier souffle de l’humanité ».

Thomas Sankara, le 4 octobre 1984.

« Jeunes, efforcez-vous toujours de comprendre les hommes, et recherchez par tous les moyens la mutuelle compréhension ! Alors, nos différences, au lieu de nous séparer des autres, deviendront sources de complémentarité et d’enrichissement mutuel. »

Amadou Hampaté Ba, « diplômé de la grande université de la Parole enseignée à l’ombre des baobabs »

img