Peuple de Guinée, pauvre peuple de Guinée !

PAYS : Guinée
DATE DE PUBLICATION : mardi 9 décembre 2014
CATEGORIE : Blog
THEME : Opinions

Peuple de Guinée, pauvre peuple de Guinée,
Ce peuple qui languit à perpétuité,
Et cela malgré des richesses démesurées,
Ce peuple vit toujours sans électricité.

Travail, Justice et solidarité,
Constituent la devise de cette Guinée,
Et il n y a pas de travail pour les diplômés,
Ni une justice pour les opprimés.

Comment peut-on donc s’attendre à une solidarité,
On peine encore à se nourrir après 56 ans de souveraineté,
Honteux quand il pleut plus de la moitié de l’année,
Et qu’on ne profite pas de cette denrée.

Le gouvernement organise une campagne agricole biaisée,
Le quotidien du peuple c’est la pauvreté,
Les routes de tout le pays sont totalement dégradées.
A cause des politiques, ce peuple est maintenant divisé.

Le point commun de toutes les villes est l’insalubrité,
Avec ce manque d’espoir la jeunesse est désœuvrée,
Oh chers dirigeants de la Guinée ayez pitié,
Des citoyens de votre pays car leur souffrance est exacerbée.

Enfin qu’Allah fasse miséricorde et aide cette Guinée,
Et qu’on puisse maintenant se développer !

Poème initialement publié sur le blog monfoutamaguinee

« Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants ».

Article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH)

img