« Quand la vie doit la vie à la fuite, on ne...

DATE DE PUBLICATION : mardi 21 avril 2015
THEME : Société

« Quand la vie doit la vie à la fuite, on ne vit plus qu’à moitié. On est dominé, soit par le souvenir de la peur, soit par la honte. On n’est plus un homme libre ».

Seydou Badian

« Moi, je ne dissocie pas l’activisme du culturel. Les deux sont liés à mon avis, parce que la musique que je fais depuis de nombreuses années contient en elle les germes de cet activisme. C’est aussi une musique de dénonciation. Pour moi, c’est une façon de passer de la théorie à l’art, les deux doivent forcement s’entremêler si on veut donner de la crédibilité au discours parce que lorsque vous voulez donner du crédit à ce que vous dites, lorsque vous voulez sensibiliser l’opinion publique, lorsque vous voulez provoquer une réaction, il y a cette crédibilité qui est essentielle. Vous devez pouvoir donner l’exemple ».

Smockey in L’Observateur Paalga No 9029 du 08 au 10 janvier 2016

img