Qui est votre personnalité de l’année au Burkina Faso ?

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mercredi 24 décembre 2014
CATEGORIE : Articles
THEME : Société
AUTEUR : Redaction

Le Burkina Faso a vécu l’une des années les plus marquantes de son histoire. 2014 a été une année d’effervescence politique, économique et sociale. Année de joie mais aussi de tristesse, chacun, individuellement ou collectivement, en a eu pour son compte. Positivement et négativement, la nation entière en porte toujours les empreintes et s’en souvient comme si c’était hier. De l’explosion de Larlé en passant par le crash du vol d’air Algérie jusqu’à la chute du pouvoir de Blaise COMPAORE, que de chocs et de situations inattendus ! Le dernier grand évenement de 2014 aura été la Révolution du 30 octobre qui a libéré le pays de 27 ans de règne sans partage. Tout comme le 03 janvier 1966, le peuple burkinabè, par le biais d’une insurrection populaire pacifique, s’est levé comme un seul homme et a décidé de ne plus jamais subir les brimades de la IVème République et de s’en débarrasser.

En cette fin d’année 2014, DROIT LIBRE TV, a décidé de donner la parole à ses internautes pour qu’ils choisissent parmi ces cinq (5) personnalités physiques et morales qui suivent, celles qui ont le plus marqué et influencé l’année. Pour choisir votre personnalité de l’année, il vous suffit de mentionner son nom dans la rubrique commentaire. Mais avant, en hors compétition, nous rendons un hommage éternel aux martyrs de l’insurrection populaire.

1. Halidou OUEDRAOGO

Affectueusement appelé « président du pays réel », Halidou OUEDRAOGO est le président d’honneur du Mouvement Burkinabè des Droits de l’Homme (MBDHP). Ayant perdu sa fille dans le crash du vol AH5017 d’Air Algérie survenu le 24 juillet 2014, il préside l’association des familles des victimes et se bat pour que toute la lumière jaillisse sur les circonstances de ce drame. Il dit livrer son dernier combat pour la justice..

2. Newton Ahmed BARRY

Éditorialiste et rédacteur en chef du bimensuel l’Evènement, Newton Ahmed BARRY est l’un des journalistes d’investigation les plus connus du Burkina. Victime de menaces, de cambriolages … il n’a jamais fléchi et a toujours continué son engagement en faveur de la vérité. Avec une plume teintée de satyre, il dévoile sans commune mesure les tares de sa société. Découvrez M. Barry dans ce reportage :

3. Djaffar HEMA

Djaffar Hema est un personnage emblématique et controversé connu pour son franc parlé. Maître coranique et prédicateur, fondateur du Comité Culturel de la Génération des trois Testaments (CCGT), ses prêches ne laissent personne indifférente. Traité de « fou », il avait à maintes reprises prévenu le président déchu sur « la dangerosité et l’irresponsabilité » de son projet de modification de l’article 37. Ses flèches de vérité dans le reportage qui suit.

4. Le Balai Citoyen

Organisation de la société civile ayant entre autres pour mission de « Constituer une force de propositions et de pression pour le changement social par l’engagement citoyen », le Balai Citoyen fait partie des structures qui ont réfléchi, organisé et rendu possible la chute de Blaise COMPAORE. Ce mouvement de jeunes conduit par Me KAM, Smockey, Sams’K Le Jah … était en première ligne et sur tous les fronts lors de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre dernier. Retour au front avec les citoyens balayeurs !

5. Augustine ZONGO (mère de Norbert ZONGO)

Prototype de la mère idéale, maman ZONGO est toujours restée campée sur ses positions et se bat pour qu’émerge la justice sur l’assassinat de son fils Norbert ZONGO. Entre pleurs, amertume et prière, elle est demeurée incorruptible, infaillible face aux nombreuses propositions financières des bourreaux du crime horrible de Sapouy. Lorsque Blaise COMPAORE a pris la poudre d’escampette, elle a félicité la jeunesse burkinabè pour son son courage et son sens de l’intégrité. Elle exige justice pour son fils maintenant.

Voici présentées les cinq (5) personnalités physiques et morales qui ont marqué l’année 2014 au Burkina Faso. Votre webtélé citoyenne, DROIT LIBRE TV, vous donne la possibilité d’en choisir la vôtre parmi les cinq. Pour voter, il vous suffit de laisser le nom de votre candidat en commentaire comme mentionné ci-dessus.

« … Dans tout esclavage, dans toute tyrannie, dans toute dictature, c’est le cerveau qui souffre. Et c’est par le cerveau que l’on se libère. La vraie libération passe par là et nulle part ailleurs. Parce que c’est la conscience qui porte les chaines. Cette réalité́, nous devons l’avoir à l’esprit constamment, en dehors de tout intellectualisme... »

L’Indépendant n°148 du 4 juin 1996.

img