Réfugiés maliens : la danse comme outil d’intégration

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mercredi 26 août 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Geoffrey Vaha

Le programme "Refugees on the move" est un projet artistique original du chorégraphe Salia Sanou. "Refugees on the move" porte sur l’utilisation de la danse et de la musique comme moyens de médiation sociale auprès des adultes et des enfants du camp de réfugiés maliens de Mentao, à Djibo (Burkina Faso).

Le programme poursuit trois objectifs précis : réduire la violence au sein des camps de réfugiés ; contribuer à restaurer l’estime de soi des réfugiés, et accroitre le dialogue entre populations réfugiées et voisines des camps par la danse et l’expression corporelle.

La 2ème phase du projet "Refugees on the move" a pris fin le 20 août 2015. A cette occasion, les jeunes réfugiés devenus apprentis-danseurs ont montré leur savoir-faire dans le camp de réfugiés maliens de Mentao (Djibo) ainsi que dans la ville de Djibo.

« La violence à l’égard des femmes et des filles constitue une violation des droits de l’homme, une pandémie de santé publique et un obstacle de taille au développement durable. [...] Elle impose des coûts exorbitants aux familles, aux communautés et aux économies. [...] Le monde ne peut pas se permettre de payer ce prix. »
Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU

img