Révision de la constitution : analyse et perspectives

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mercredi 29 octobre 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Bakary OUATTARA

Après plusieurs marches et meetings, l’opposition politique au Burkina Faso a choisi la désobéissance civile pour à nouveau dire "non" au projet de modification de l’article 37 visant à permettre au Chef d’Etat de briguer un autre mandat.

La désobéissance civile est certes un moyen de lutte reconnu par les textes, cependant pour parvenir au résultat final qui est l’alternance démocratique au Burkina Faso, il faut une action commune de tous ceux qui aspirent au changement. C’est la substance des analyses que font le Pr Luc Marius Ibriga et l’éditorialiste Rémis Dandjinou, interrogé par Droit Libre TV dans ce reportage.

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img