SANKARA DANS MES RIMES (2ME PARTIE)

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : samedi 15 octobre 2011
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Jean Camille Baoui Ziba

La seule évocation de son nom suscite réactions et admiration, surtout au niveau de la frange jeune qui ne la pas connu, et pas seulement au Burkina Faso. Il est revendiqué comme un modèle et bon nombre dartistes ont contribué à le rendre encore plus célèbre à travers leurs compositions. Il sagit bien sûr de Thomas Sankara. Dans ce film, de nombreux artistes parlent de cette figure emblématique. Avec la participation de Didier Awadi, Smockey, Samsk lejah, Faso Kombat, Smarty (Yeleen), Basic Soul, King Adé, DhudnJ et Obskur Jaffar

2me partie et fin

« Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants ».

Article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH)

img