Seydou Badian : Entretien avec l’homme de « Sous l’orage »

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : samedi 4 avril 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Opinions
AUTEUR : Moctar BARRY

A 92 ans, le combat politique et littéraire de Seydou Badian n’a pris aucun ride. Engagé en politique avant même l’indépendance du Mali aux cotés de Modibo Keita, son premier roman intitulé « Sous l’orage » connaitra un succès qui fera lui l’un des écrivains africains les plus lus de sa génération.

Nostalgique d’une époque où l’intégrité, la dignité et l’honneur étaient des valeurs sacrées et partagées, Seydou Badian parle avec un pincement au cœur de son « Maliba » dont il a écrit le texte de l’hymne national. Outre le regard critique qu’il porte sur la démocratie en Afrique, l’homme nous apprend qu’il a failli être tué avec Thomas Sankara et ses compagnons le 15 Octobre 1987 à Ouagadougou.

Interview exclusive accordée au correspondant de Droit Libre TV à Bamako.

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img