"Si au niveau de la justice, une plainte est...

DATE DE PUBLICATION : vendredi 28 novembre 2014

"Si au niveau de la justice, une plainte est déposée contre le président Compaoré, je pense que nous allons demander au Maroc, bien qu’il n’y ait pas d’accord de justice entre nos deux pays, de mettre le président Compaoré à la disposition de la justice burkinabè"

Isaac Y. Zida, 1er ministre burkinabè

« La violence à l’égard des femmes et des filles constitue une violation des droits de l’homme, une pandémie de santé publique et un obstacle de taille au développement durable. [...] Elle impose des coûts exorbitants aux familles, aux communautés et aux économies. [...] Le monde ne peut pas se permettre de payer ce prix. »
Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU

img