Si le diable lui-même venait à gouverner au Ghana...il serait obligé de faire ce que le peuple attend de lui

DATE DE PUBLICATION : jeudi 20 octobre 2016

« Ce dont nous avons besoin dans ce pays, c’est de faire en sorte que, si le diable lui-même venait à gouverner au Ghana, certaines procédures, certaines pratiques l’empêcheraient de faire ce qu’il veut. Il serait obligé de faire ce que le peuple attend de lui ».

John Jerry Rawlings, ancien président du Ghana

« Quand un peuple va mal, c’est le pays tout entier qui tombe dans un temps fiévreux. On ne peut pas noircir à chaque jour un peuple dans le festival de la faim et de l’espoir sans lendemain ; les richesses de la patrie ne sont pas une propriété de quiconque. »

Hugo Chavez

img