Si le diable lui-même venait à gouverner au Ghana...il serait obligé de faire ce que le peuple attend de lui

DATE DE PUBLICATION : jeudi 20 octobre 2016

« Ce dont nous avons besoin dans ce pays, c’est de faire en sorte que, si le diable lui-même venait à gouverner au Ghana, certaines procédures, certaines pratiques l’empêcheraient de faire ce qu’il veut. Il serait obligé de faire ce que le peuple attend de lui ».

John Jerry Rawlings, ancien président du Ghana

« Appeler les femmes le "sexe faible" est une diffamation ; c’est l’injustice de l’homme envers la femme. Si la non-violence est la loi de l’humanité, l’avenir appartient aux femmes », Mahatmat Gandhi

img