SOTRAMA, ou Bamako pressé

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : mercredi 25 septembre 2013
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Moctar BARRY

Bamako, la capitale du Mali, compte parmi les villes africaines qui ne disposent pas de société de transport en commun. Du moins officiellement et de façon organisée, car au quotidien les habitants de la capitale malienne se déplacent avec les SOTRAMA. C’est un terme pour designer les minibus de couleur verte qui relie les différents quartiers au centre-ville. Droit Libre TV est allé à la découverte des SOTRAMA qui tout en rendant service au Bamakois, ne sont pas exempte de tout reproches.

« Il faut aller vers la recherche de la paix et de la stabilité et je pense que nous allons y aller. (…) Le putsch, c’est du temps perdu, je le reconnais, des moyens perdus, je le reconnais, c’est des vies humaines de perdues, je le reconnais. »

Général Gilbert Dienderé en septembre 2015 après l’échec de son coup d’Etat

img