Sur les lieux de l’assassinat de Thomas Sankara avec Alouna Traoré, seul rescapé du 15 octobre ’87

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 13 octobre 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Ismaël Compaoré

Le 15 octobre 1987, Thomas Sankara et 12 de ses compagnons ont été sauvagement assassinés au Conseil de l’Entente, l’état-major du Conseil National de la Révolution (CNR). Alouna Traoré est le seul rescapé de cette tragédie humaine.

30 ans après, il remet les pieds pour la première fois dans cette salle où tout a pris fin. Il y était en réunion avec Sankara et ses autres camarades, avant l’arrivée du commando venu liquider tout le monde.

Un reportage exclusif à voir sur Droit Libre TV.

« Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants ».

Article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH)

img