Sur les lieux de l’assassinat de Thomas Sankara avec Alouna Traoré, seul rescapé du 15 octobre ’87

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 13 octobre 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Ismaël Compaoré

Le 15 octobre 1987, Thomas Sankara et 12 de ses compagnons ont été sauvagement assassinés au Conseil de l’Entente, l’état-major du Conseil National de la Révolution (CNR). Alouna Traoré est le seul rescapé de cette tragédie humaine.

30 ans après, il remet les pieds pour la première fois dans cette salle où tout a pris fin. Il y était en réunion avec Sankara et ses autres camarades, avant l’arrivée du commando venu liquider tout le monde.

Un reportage exclusif à voir sur Droit Libre TV.

« L’homme doit être occupé de telle manière qu’il soit rempli par le but qu’il a devant les yeux, si bien qu’il ne se sente plus lui-même et que le meilleur repos soit pour lui celui qui suit le travail. Ainsi l’enfant doit être habitué à travailler. Et où donc le penchant au travail doit-il être cultivé, si ce n’est à l’école ? L’école est une culture par contrainte. Il est extrêmement mauvais d’habituer l’enfant à tout regarder comme un jeu. Il doit avoir du temps pour ses récréations, mais il doit aussi y avoir pour lui un temps où il travaille. Et si l’enfant ne voit pas d’abord à quoi sert cette contrainte, il s’avisera plus tard de sa grande utilité. »

Emmanuel KANT, Réflexions sur l’éducation

img