Tiémoko et Kalilou, sans abris ivoiriens à...

DATE DE PUBLICATION : mardi 26 décembre 2017

Tiémoko et Kalilou, sans abris ivoiriens à Paris : « lorsque je vivais chez moi au pays (en Côte d’Ivoire) j’étais à l’aise. Je n’ai jamais dormi dans la rue. Actuellement nous sommes des réfugiés en France : sans famille, sans papiers, sans rien (…). La vie d’un sans-abri en France est dure, c’est très, très difficile ; plus que le mot difficile lui-même ! Un sans-abri n’est rien dans la société. La France fait comme si elle respecte les droits humains alors que ce n’est pas le cas. Laisser les gens dormir dans la rue, ça me touche ».

« Être libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres ».

Nelson Mandela, in Un long chemin vers la liberté.

img