Trois balles dans son corps comme souvenir de Kidal

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : mardi 17 janvier 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Souleymane DRABO

En mai 2014, le premier ministre malien Moussa Mara effectue une tournée dans les villes du nord du Mali. Le 17 mai, sa visite à Kidal tourne au drame et les manifestations contre sa visite dégénèrent en affrontements armés.

Mandy Samba Touré était enseignant à Kidal et se trouvait ce jour-là au milieu des violences. Blessé par plusieurs balles, il rejoint Bamako pour des soins mais trois ans après, 3 des 7 balles n’ont toujours pas pu être sortis de son corps.

Touré et d’autres blessés de guerre cherchent à obtenir justice et réparations pour les dommages qu’ils ont subi au Nord. Mais l’attente se fait long.

« Appeler les femmes le "sexe faible" est une diffamation ; c’est l’injustice de l’homme envers la femme. Si la non-violence est la loi de l’humanité, l’avenir appartient aux femmes », Mahatmat Gandhi

img