Un film plaidoyer pour les prisonniers du Burkina Faso

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 30 novembre 2012
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Inoussa BAGUIAN

Au regard des violations multiples et multiformes des droits des détenus dans les prisons au Burkina Faso, l’Association Semfilms-Burkina, en partenariat avec le Mouvement Burkinabé des Droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP), a initié un projet de sensibilisation sur les thématiques spécifiques de l’humanisation des conditions de détention, l’interdiction de la torture et les autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Ce projet vise à couvrir l’ensemble des quarante cinq (45) provinces du pays et porte sur les éléments suivants :

- Des projections du film Une vie de cachot
- Des modules de formation sur les normes internes et internationales de la détention
- L’interpellation du gouvernement sur la nécessité d’adopter une loi interne définissant et réprimant les actes de torture et les pratiques assimilées.

Ce reportage suit l’équipe de projection dans 2 localités, notamment Sapouy et Léo.

« Un Africain authentique est celui-là qui sait ce que ses ancêtres faisaient avant. Si vous ne connaissez pas votre passé, vous n’êtes pas un Africain. Si vous ne savez pas ce que faisaient vos ancêtres vous n’êtes pas un Africain. Si vous interroger les africains, 90% d’entre eux ne savent pas que leurs ancêtres ont été les premiers à avoir créé une religion donc ils suivent ce qu’on leur dit, ils appliquent ce qu’on leur dit et rejettent leur propre origine. On ne peut s’en sortir quand on rejette sa propre origine. On ne peut pas se réaliser dans la peau d’autrui. Un Africain ne sera jamais un Français, ne sera jamais un Arabe…il faut qu’il soit lui-même : c’est ça être un Africain authentique. Être soit même, savoir ce que les ancêtres faisaient et essayer de suivre la route. Si on fait cela, vous verrez qu’en moins d’un quart de siècle on s’en sortira. Notre jeunesse sera une jeunesse forte à l’égal des jeunesses d’autres pays du monde », Doumbi Fakoly.

img