Violences faites aux femmes en Mauritanie : le combat de Diouly Diallo

PAYS : Autres Pays
DATE DE PUBLICATION : mercredi 4 octobre 2017
CATEGORIE : test
THEME : Société
AUTEUR : Seidou Samba Touré

Elle sont nombreuses comme Diouly Oumar DIALLO, victimes ou proches d’une victime qui ont envie de parler et enfin d’être écoutées. En Mauritanie, les agressions sexuelles des femmes et des fillettes sont fréquentes dans les transports en commun et même dans les domiciles. Violées, tuées et brûlées sans traces, les femmes subissent toute sorte de violence. Pour lutter contre ce mal, Diouly a créé une application dénommée "TaxiSecure", pour prévenir les agressions sexuelles dans les taxis. Avec certaines filles, elles se sont lancées dans la pratique des arts martiaux pour se défendre contre les agressions.

« Effectivement, j’ai reçu la visite de deux personnes venues pour me demander pardon. Je leur ai demandé de quel pardon s’agit-il ? ai-je offensé quelqu’un ? Ils m’ont répondu qu’il s’agit de la mort de Norbert. Que de juste accepter le pardon. Blaise a dit qu’il n’est au courant de rien donc j’ai confié l’affaire à Dieu. Même si Blaise avait reconnu la mort de Norbert je ne peux en aucun cas prendre l’argent de son assassin. Même dans 100 ans Dieu va agir. Même si je ne suis plus vivante, rassurez-vous que justice sera faite. Assassiner de manière aussi violente, Dieu va agir », feu Augustine Zongo, mère du journaliste Norbert Zongo.

img