Waga 3000 : le hiphop, notre choix et notre arme

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : samedi 16 mars 2013
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Souleymane DRABO

Le rap est de nature une musique mal aperçue dans la société burkinabé. Pour certains, faire du rap c’est être voyou. En dépit de ces préjugés, Art Melody et Joey le Soldat du groupe Waga 3000 ont trouvé leur compte dans le hiphop. Pour eux, c’est le moyen de dire haut ce que les autres pensent tout bas, car la parole reste leur unique arme.

« Moi, je ne dissocie pas l’activisme du culturel. Les deux sont liés à mon avis, parce que la musique que je fais depuis de nombreuses années contient en elle les germes de cet activisme. C’est aussi une musique de dénonciation. Pour moi, c’est une façon de passer de la théorie à l’art, les deux doivent forcement s’entremêler si on veut donner de la crédibilité au discours parce que lorsque vous voulez donner du crédit à ce que vous dites, lorsque vous voulez sensibiliser l’opinion publique, lorsque vous voulez provoquer une réaction, il y a cette crédibilité qui est essentielle. Vous devez pouvoir donner l’exemple ».

Smockey in L’Observateur Paalga No 9029 du 08 au 10 janvier 2016

img