Waga 3000 - "Voir sombrer ses fils" (clip vidéo)

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : lundi 18 février 2013
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Inoussa Kaboré

Du rap made in Burkina avec les textes très engagés d’Art Melody et Joey le Soldat, sur les beats du français DJ Form. La chanson "Voir sombrer ses fils" est un plaidoyer pour la paix en Afrique pour éviter des violences telles que la mutinerie militaire qui a secoué le Burkina Faso en 2011. Découvrez cette chanson profonde, laissez un commentaire et partagez cette vidéo avec tous vos amis !

Textes : Joey le Soldat & Art Melody
Musique : DJ Form
Label : Akwaaba Music
Album disponible ici : http://waga3000.bandcamp.com/
Presse/Concert/Management : mail to:tentaculrecords@yahoo.fr
site internet : http://www.akwaabamusic.com/ et http://www.tentaculerecords.com/

Clip réalisé par Inoussa Kaboré
Une production de l’association Semfilms au Burkina Faso (www.semfilms.org)

« On dit ‘’il y a de plus en plus de films dans les villages’’, et hop tout le monde fait des films dans les villes. Certes, il y a de plus en plus de séries de télévision qui sont importantes dans la vie des gens, et si on ne les fait pas, ça veut dire que dans quelques années on va consommer beaucoup de choses étrangères à nous-mêmes, à notre propre culture, à notre propre imaginaire, ce qui créera une grande catastrophe, avec l’impossibilité de réfléchir par nous-mêmes. Nous les vieux on s’en sortira, mais nos enfants n’auront plus de repères, car c’est le cinéma et l’audiovisuel qui se mettent ensemble pour coloniser le monde ; c’est plus brutal parce que ça ne se passe plus avec des fusils, mais juste des images. Et déjà dans beaucoup de capitales, tu vois la manière dont les gens marchent, comment ils se comportent, sous l’influence des séries de télévision brésiliennes et américaines. Donc le mal est là, et il y a beaucoup d’images à faire de nous-mêmes et pour nous-mêmes. »

Idrissa Ouedraogo in « Idrissa Ouedraogo, militant cinématographique » Africulture, oct.2017.

img