Zougnazagmda et ses danseurs de petite taille

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : jeudi 12 juin 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Bakary OUATTARA

Etre né nain en Afrique, signifie déjà enfance difficile et plus tard, insertion socio-professionelle hypothétique. Pourtant, les personnes de petites tailles, malgré les brimades et les préjugés dont elles sont victimes, sont convaincues qu’elles ont les mêmes opportunités de réussite que les personnes de taille normale.

Le chanteur Issiaka Ouédraogo alias Zougnazagmda est lui aussi convaincu que la taille ne peut être un handicap à l’insertion de homme dans la société. Il a été le premier chanteur Burkinabé à intégrer des nains dans sa troupe artistique.

Droit Libre TV est allé à la rencontre de ces artistes qui malgré qu’ils constituent toujours une curiosité, sont devenus des véritables stars de la scène musicale burkinabé.

« Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants ».

Article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH)

img